12

5 idées pour se débarrasser de la tétine …

La tétine, c’est très bien pour les bébés qui en veulent, mais quand ils en ont bien pris l’habitude, ça devient compliqué à gérer. Comme pour le doudou, il faut imposer des « règles d’utilisation » pour en limiter l’addiction !

Les dentistes et les pédopsychiatres s’accordent à dire que jusqu’à 18 mois – 2 ans, ce n’est pas mauvais, ça aide à la déglutition, ça renforce la tonicité musculaire de la bouche. Mais après, tous les bénéfices se transforment en catastrophes ; défauts de prononciation, déformation du palais et de la dentition …

Alors, n’hésitez pas :

1. N’en rachetez pas quand elles se perdent après 1 an – 18 mois

2. Arrêtez l’attache-tétine après un an, laissez la tétine dans le lit

3. A partir de 2 ans, seulement pour la nuit, et elle ne sort pas du lit

4. Envoyez-les au Père Noël, il en a besoin pour des petits bébés qui n’en ont pas (snif)

5. Donnez-les au dernier né de la famille, jetez-les, mais s’il vous plait, débarrassez-vous en avant les 3 ans !!

Cliquez ici pour laisser vos commentaires ci-dessous 12 commentaires
Astrid Blain-Breuiller - 11 octobre 2011

Pourquoi se débarraser des tétines ? Ne peut-on pas instaurer des règles de gestion et laisser l’enfant décider de quand il n’en aura plus besoin ?
La tétine est donné (voire imposée) au bébé par ses parents pour combler un besoin de succion, calmer des pleurs, … ils crééent eux-mêmes cette dépendant à l’objet et veulent ensuite le retirer quand cela devient difficile à gérer (perte, disparition, rachats multiples, …).
Je peux comprendre l’idée de poser des limites quant à l’utilisation au fur et à mesure que l’enfant grandit, mais je ne suis pas d’accord sur le fait qu’il faille la supprimer à 3 ans. Cela me semble arbitraire, même si conseillé par des pédiatres.
Mon fils à têté 3 ans et demi, et succe son pouce depuis. Il a 8 ans, et n’envisage pas d’arrêter 🙂 malgré une dentition quelque peu anarchique je ne me vois pas lui interdire de succer son pouce. C’est lui qui gère la situation.

Répondre
    Elodie Bougas - 11 octobre 2011

    Je crois que c’est parfois à nous d’induire et d’encourager ces évolutions, pour les aider à grandir. Il ne s’agit plus d’un besoin à partir d’un certain âge, mais d’une habitude qui a des conséquences néfastes sur la dentition et la diction.

    Répondre
      Libellule - 25 juin 2014

      Il vaut mieux avoir à porter un tout petit appareil dentaire, et avoir quelques brèves séances de rééducation chez un orthophoniste, plutôt que de développer de l’anxiété ou de sérieux troubles affectifs! Le fait de se sentir en sécurité, d’être rassuré, de disposer de ce dont on a besoin = un doudou et/ou une tétine, est vraiment fondamental! Et c’est loin d’être pathologique; au contraire, c’est même tout à fait normal. Il me semble que la société est assez violente comme ça; que dirait-on alors si on nous enlevait / interdisait TOUTES les choses qui nous rassurent ou nous consolent de la violence du monde extérieur (chocolat / téléphone portable / baladeur mp3 / télévision / nos loisirs ou notre sport préféré(s)/ nos sorties entre ami(e)s…qui, à y regarder de près, sont plus ou moins des doudous ou des « activités-doudou »…sauf qu’on ne veut pas se l’avouer, car on a bien trop d’orgueil…)? Si quelqu’un nous enlevait ces choses, beaucoup de grincements de dents se feraient entendre…Et qu’est-ce qu’on dirait? On trouverait ça grave! Et on aurait raison… on trouverait ça « facho » et cruel… Et on aurait raison! Alors laissons aux enfants et aux adultes leurs « objets rassurants » , c’est le mieux. ça vaut mieux que de fabriquer une société d’énervés, de stressés, de gens sous anti-dépresseurs ou anxiolytiques…Et puis, la dentition parfaite, ce n’est qu’un mythe, comme celui de la « perfection corporelle » véhiculée par nombre de magazines… Et la diction parfaite, ça fait presque de nous des robots. Si on n’a même plus le droit d’avoir un petit cheveu sur la langue, où va-t-on?! A bas l’eugénisme insidieusement dissimulé… Et vive les différences entre les gens. C’est ça qui enrichit. Les différences, la sécurité affective, la possibilité de s’épanouir sans être jugé, voilà vers quoi devraient tendre toute éducation humaine digne de ce nom. Par conséquent, le doudou, la tétine, c’est beaucoup plus intelligent de les laisser aux gens, plutôt que de les leur supprimer et de constater que certaines de ces personnes pourront très bien combler/compenser l’absence d’ « objets rassurants » par l’alcool, le tabac ou d’autres conduites à risque (cannabis, euphorisants divers, poppers, médicaments, rouler très vite en voiture ou à moto, faire des sports extrêmes, avoir une sexualité à risques), conduites qui me paraissent être de dangereuses compensations, autrement plus dangereuses qu’un simple doudou ou une simple tétine!

      Répondre
        Elodie Bougas - 25 juin 2014

        Bonjour, nous ne partageons pas le même point de vue, mais votre avis est le bienvenu !

        Répondre
Alexandre Gagné - 4 août 2012

Je vais dans le même sens que conseilseducatifs, nous devons guider l’enfant dans ce cheminement. C’est aussi une première forme de dépendance et l’enfant sera exposé toute sa vie à diverses choses, substances et comportements qui peuvent le rendre dépendant. L’aider à gérer cette première addiction ne peut qu’avoir des effets positifs au final.

Et franchement, un enfant qui suce son pouce à 8 ans? Sans commentaires.

Répondre
    Elodie Bougas - 4 août 2012

    j’aime bien l’idée de « guide » !

    Répondre
clo - 31 août 2012

Hum… je suis partagée. Mes enfants ont bientot 3 ans. La tétine est limité à la sieste et la nuit, ils en sont encore très dépendants et je ne vois pas bien comment faire pour qu’ils s’en passent. Je préfère qu’ils la gardent encore un peu plutot que de les brusquer et qu’ils se mettent à sucer leur pouce. Parce que si on peut limiter la tétine au sommeil le pouce lui est constamment avec eux…
Maintenant je suis d’accord avec le fait d’inciter, de guider.

Répondre
    Elodie Bougas - 2 septembre 2012

    Je comprends tout à fait votre point de vue. mais après 3 ans, la tétine peut vraiment avoir de mauvaises conséquences sur la dentition. C’est une dure décision à prendre ! Bon courage dans votre refléxion, Elodie

    Répondre
cat - 8 novembre 2012

bonjours a tous . j’ai une fille de 5 ans et elle ne veux pas se debarrasser de sa tetine,elle est accros et se met a pleurer et assufoquer si elle ne la pas. comment faire,aider moi svp.

Répondre
    Elodie Bougas - 8 novembre 2012

    elle l’a toute la journée ou seulement la nuit ?

    Répondre
      cat - 12 novembre 2012

      le matin jusqu’a qu’on va a l’ecole,apres l’ecole jusqu’au lendemain et cela toute la semaine et le week end toute la journee et si je l’ecouter elle la prendrait dans son bain

      Répondre
amina - 11 juillet 2013

je veux l’achete

Répondre

Laissez un Commentaire :